Les Sabines

Les Sabines

Quartier Général Art POP Headquarters

Blake Gilley, Bronson Smillie, Edwin Isford, Eva Young, Fatine-Violette Sabiri, Les Sabines, Madelyne Beckles, Marie Elaine Lalonde, Nabil Azab, Sabrina Ratté Skawennati et XX Files
Montreal
N / D

VERNISSAGE! Quartier Général Art POP Headquarters

Blake Gilley, Bronson Smillie, Edwin Isford, Eva Young, Fatine-Violette Sabiri, Les Sabines, Madelyne Beckles, Marie Elaine Lalonde, Nabil Azab, Sabrina Ratté Skawennati et XX Files
Montreal
N / D

Quartier Général Art POP Headquarters

Blake Gilley, Bronson Smillie, Edwin Isford, Eva Young, Fatine-Violette Sabiri, Les Sabines, Madelyne Beckles, Marie Elaine Lalonde, Nabil Azab, Sabrina Ratté Skawennati et XX Files
Montreal
N / D

Quartier Général Art POP Headquarters

Blake Gilley, Bronson Smillie, Edwin Isford, Eva Young, Fatine-Violette Sabiri, Les Sabines, Madelyne Beckles, Marie Elaine Lalonde, Nabil Azab, Sabrina Ratté Skawennati et XX Files
Montreal
N / D

Quartier Général Art POP Headquarters

Blake Gilley, Bronson Smillie, Edwin Isford, Eva Young, Fatine-Violette Sabiri, Les Sabines, Madelyne Beckles, Marie Elaine Lalonde, Nabil Azab, Sabrina Ratté Skawennati et XX Files
Montreal
N / D

Quartier Général Art POP Headquarters

Blake Gilley, Bronson Smillie, Edwin Isford, Eva Young, Fatine-Violette Sabiri, Les Sabines, Madelyne Beckles, Marie Elaine Lalonde, Nabil Azab, Sabrina Ratté Skawennati et XX Files
Montreal
N / D

Les Sabines

Originaire de Montréal

Fondé à Montréal en 2009, Les Sabines est un duo d’artistes qui exploite et remet perpétuellement en question leur perception de la réussite et du talent de l'artiste. Depuis leurs débuts, nous avons pu suivre leur travail par le biais de leurs publications annuelles d’essais illustrés. Cette année marquera leur neuvième publication : De l’économie dans l’énergie. Les Sabines investissent aussi la performance multimédia (notamment avec La vie en réel, dont diverses itérations ont été présentées depuis 2013) et la collecte assidue d’œuvres jetées dans les poubelles des écoles d’art (Le Cabinet des têtes, exposé sporadiquement depuis 2015).