Maria Hoyos

Maria Hoyos

POP PAVILLON - La performance et le document : la trace du sensible

Émylie Bernard, Laetitia de Coninck, Maria Hoyos, Marie Atcheba Sophie-Anne Bélisle et Vahmirè
Montreal
N / D

POP PAVILLON - La performance et le document : la trace du sensible

Émylie Bernard, Laetitia de Coninck, Maria Hoyos, Marie Atcheba Sophie-Anne Bélisle et Vahmirè
Montreal
N / D

POP PAVILLON - La performance et le document : la trace du sensible

Émylie Bernard, Laetitia de Coninck, Maria Hoyos, Marie Atcheba Sophie-Anne Bélisle et Vahmirè
Montreal
N / D

POP PAVILLON - La performance et le document : la trace du sensible

Émylie Bernard, Laetitia de Coninck, Maria Hoyos, Marie Atcheba Sophie-Anne Bélisle et Vahmirè
Montreal
N / D

Maria Hoyos

L'art est la façon qu’a Maria Hoyos d'agir sur le présent, sa façon d’analyser, de comprendre et de partager l’histoire. Elle y explore des enjeux identitaires, politiques et culturels. Les théories décoloniales nourrissent son regard sur la production de la canne à sucre et le concept de colonialité du pouvoir. Profondément attachée à sa ville d’origine, Santiago de Cali en Colombie, sa pratique cherche à exposer les conditions de travail de l’industrie de la canne à sucre, une immense machine d'exploitation et de domination capitaliste. Sa recherche analyse la persistance de la domination coloniale, et ce, malgré la décolonisation de l’Amérique latine.